calcul de l'impôt

Un Français sur deux en faveur de l’exil fiscal

Les dernières enquêtes relevées affirment que presque la moitié des Français est aujourd’hui convaincu que vivre à l’étranger afin de profiter d’un système de fiscalité avantageux est une excellente idée. En effet, 45% des résidents n’hésitent plus à le dire clairement.

 

Les données affichées par le sondage

Suite au sondage réalisé par Ipsos, il a été révélé que près de 45% des Français comprennent parfaitement le choix de certains résidents de s’exiler dans un pays étranger pour des raisons fiscales. Les jeunes sont les plus favorables à ce choix. Chez ceux âgés entre 18 à 24 ans, 59% approuvent entièrement l’option. Les sympathisants  du Front national sont également nombreux à être du même avis. En effet, près de 79% d’entre eux a exprimé leurs opinions en faveur de l’exil fiscal durant le sondage. Toutefois, il reste encore 55% de la population qui estime que quitter la France pour des raisons fiscales est particulièrement déloyale. Parmi cette tranche, 84% se présente comme étant des sympathisants du PS.

 

Les causes présumées de l’exil fiscal des Français

déclaration de revenu

Bon nombre de Français estiment que le régime fiscal du pays est injuste. Certains clament que le système choisi par le gouvernement force les résidents à payer un nombre exagéré d’impôts. D’autres, dont 72% des enquêtés, affirment que le montant des impôts à payer annuellement est trop élevé et que la classe moyenne en est la première victime. 74% des sondés avancent même l’hypothèse qu’ils donnent plus à l’administration qu’ils n’en reçoivent. Selon Ipsos, la population française a l’impression de payer énormément sans recevoir de manière équivalente en retour.

Tout cela pourrait contribuer à encourager certains à opter pour l’exil fiscal. Cependant, pour la plupart des personnes enquêtées la politique injuste de l’impôt peut ne pas être la principale cause. En effet, l’inefficacité du système fiscal français pour diminuer les déficits et les dettes contribue également à l’encouragement des citoyens à quitter le pays. D’autant plus, que presque plus personne ne croit à l’hypothèse de la pause fiscale d’ici 2015..

Leave A Comment