hausse tarif électricité

Une hausse rétroactive des tarifs d’électricité par la justice

Ces temps-ci, le conseil d’Etat a demandé au gouvernement d’établir un nouvel arrêté dans le but d’augmenter rétroactivement les tarifs concernant l’électricité. De plus, ce dernier vient juste d’annuler ces tarifs définis par EDF pour la période 2012-2013.

Fondement de la hausse

Les taris bleus, soutirés des 28,7 millions de foyers, et les tarifs jaunes, pour « les petits professionnels, sont alors concernés. Avec cette croissance, le montant respectif sera défini avec une hausse moyenne allant de 20 à 40 euros pour neuf foyers sur dix.

Pour pouvoir couvrir les coûts d’EDF qui ne cessent de s’accroître, la loi a dû être vigilante et précise que ces prix doivent permettre de les envelopper. Mais en 2012, le gouvernement a quand même limité la hausse des tarifs à 2% afin de pouvoir garder la valeur du pouvoir d’achat des ménages.

Mais une revalorisation « nécessaire » a été évoquée par la commission de régularisation de l’énergie il y a deux ans. Ainsi, elle a défini une hausse de 5,7% pour les particuliers en 2012 pour arriver à 7%.

Pour le conseil d’Etat, ces tarifs auraient dû être définis autrement puisqu’ils se retrouvent manifestemçàoent inférieurs à leur valeur nécessaire. De plus, ils ne pourront pas répercuter les hausses prévisionnelles des coûts de production.

Un nouvel arrêté dans un délai de deux mois

facture électricité france

Un délai de deux mois a été déjà imposé par le conseil d’Etat afin que le gouvernement puisse mettre en œuvre un nouvel arrêté. Cet arrêté portera alors sur la fixation de l’augmentation rétroactive des tarifs de l’électricité.

Cette décision s’avère très importante pour le gouvernement car en plus d’être jugée comme étant une hausse rétroactive « très regrettable » par la ministre Ségolène Royal, elle mérite une certaine reformation du mode de calcul.

Aussi, cette hausse des tarifs de l’ électricité ne se justifie seulement pas de la modernisation et le renforcement de la sûreté des 58 réacteurs d’EDF, mais également de l’entretien des réseaux de transport et de distribution d’électricité.

.

Leave A Comment