Fiabilité de Bitcoin : sur quoi se repose-t-elle ?

Le développement de l’informatique a permis, aujourd’hui, l’apparition d’un type nouveau de monnaie appelé les crypto-monnaies. Elles connaissent un essor fulgurant et deviennent au cœur des échanges en ligne, dont le célèbre Bitcoin. La technologie blockchain est inséparable à ce secteur en forte expansion car elle assure la sécurité et fiabilité des transactions.

Comprendre le système

Par définition, une crypto-monnaie est une sorte de monnaie virtuelle qui est échangée sur le réseau informatique décentralisé. Ce qui signifie qu’il ne s’agit pas de billets, ni de pièces de monnaies. Elle est fondée sur la cryptographie.

Les crypto-monnaies utilisent la technologie blockchain pour sécuriser les échanges. Ce qui permet aux utilisateurs de faire leurs transactions et de les stocker en toute sérénité sur un support électronique. Elles n’ont aucun rattachement avec un pays ou à une banque centrale. Près de 2000 crypto-monnaies existent actuellement comme l’Ethereum, le Darkcoin, le Zerocoin, le Bytecoin, le Black Coin et dont le plus connu est le Bitcoin.

Le Bitcoin est échangé sur des plateformes en ligne. Les transactions s’effectuent entre les utilisateurs contre d’autres devises monétaires comme l’euro, le yen, le dollar, etc. Elles ne se réalisent pas sur des réseaux bancaires traditionnels, mais de manière décentralisée.

La technologie blockchain : quel rôle joue-elle ?

La fiabilité des transactions de crypto-monnaies se repose sur la technologie blockchain et chacune d’entre elles possède sa propre blockchain. Grâce à elle, Bitcoin connaît actuellement un essor remarquable. C’est, d’ailleurs, cette technologie qui est à l’origine de cette crypto-monnaie.

Le Bitcoin est l’un des créateurs de cette technologie et sa réputation, elle le doit à blockchain qui garantit l’inviolabilité et la sécurité de ses transactions. A ses débuts, le Bitcoin a été réservé à un groupe plus restreint de passionnés. Actuellement, il intéresse de plus en plus de monde, dont des particuliers et des investisseurs institutionnels.

Les blockchains se développent à grande vitesse et deviennent inséparables de la vie quotidienne de ses utilisateurs. A part la sécurisation des transactions, elles jouent aussi d’autres rôles plus importants. Celle d’Ethereum permet, par exemple, de conclure des contrats sans l’intervention humaine.

La blockchain : où se trouve la faille ?

Quoi qu’il en soit, la technologie blockchain n’est pas fiable à 100%. Par conséquent, elle est susceptible d’être violée, ce qui pourrait fragiliser les transactions de crypto-monnaies. La faille se trouve au niveau de l’intervention humaine dans sa mise en place. Il ne s’agit, toutefois, d’une défaillance majeure, mais qui est tout simplement susceptible d’engendrer un certain niveau de risque. Par rapport au système traditionnel, cette technologie est pourtant beaucoup plus sécurisée et offre un niveau de garantie plus importante.

Depuis sa création en 2009 par un ou plusieurs programmeurs informatiques, celle de Bitcoin a connu de nombreuses tentatives d’attaques qui ont particulièrement visé les plateformes d’échanges. Toutefois, sa résistance et sa durabilité jusqu’à aujourd’hui démontre sa fiabilité. Elle est en mesure de garantir la sécurité des échanges de manière surprenante. Les plateformes de transactions de renom misent fortement sur la sécurité. A cet effet, toutes les tentatives de piratage ont connu des échecs.

Leave A Comment