ex salarié call expert

Les ex-employés de Call Expert en situation difficile

Ils sont une centaine à avoir perdu leurs emplois après la fermeture de Saint-Christol-lez-Alès le 05 juillet dernier alors qu’ils n’ont pas encore le titre officiel de chômeurs jusqu’à aujourd’hui. Une situation qui n’est vraiment pas évidente car en plus de ne recevoir aucune aide sociale, leurs mutuelles ont aussi été supprimées.

Les faits rattachés à la liquidation de l’entreprise

Considérés comme dans une situation peu commune, les ex-salariés du site de Saint-Christol-lez-Alès se retrouvent aujourd’hui dans une position peu avantageuse. En effet, depuis la liquidation du site, ils n’ont plus reçu de salaires alors qu’ils n’ont pas encore eu d’attestation de travail et n’ont pas encore touché de solde de tout compte.

La responsable CGT de la compagnie en la personne de Stéphanie Mallia s’est même plainte que depuis ces deux derniers mois, l’ensemble des ex-employés n’a perçu qu’une somme entre 600€ et 800€ alors qu’à l’époque actuelle même le Smic ne permet plus de survivre. Pour en rajouter, certains des salariés ont précisé que leurs mutuelles ont été supprimées et qu’aucune mesure de reclassement n’est prévue pour les aider.

Les solutions proposées afin de sortir de la situation

ex employés call expertLes ex-employés concernés ont décidé de prévenir la sous-préfecture afin d’accéder à différentes solutions. Durant la première réunion, le sous-préfet, Christophe Marx, a déclaré qu’il ferait pression sur le groupe Call Expert pour qu’il puisse régler aux ex-employés leurs dus et qu’il puisse également leur fournir une attestation, même si le mandataire signataire de la compagnie était absent à cette rencontre.

Une solution qui permettra aux concernés de s’inscrire au Pôle emploi et de disposer d’un statut précis car jusque-là, ils ne peuvent plus être considérés comme des salariés de Call Expert. Pourtant, ils ne peuvent pas non plus se prononcer chômeurs. Une fois enregistrés auprès de Pôle emplois, ses ex-salariés de Call Expert pourront bénéficier de certaines allocations sociales mais aussi des divers droits afférents. De plus, Christophe Marx a promis de sensibiliser les banques sur leur situation..

Leave A Comment