stagnation economie française

L’économie française n’est pas au meilleur de sa forme

Les moteurs de la croissance économique en France ne fonctionnent plus. D’après l’Insee, le PIB stagne au deuxième trimestre.

Pourquoi le PIB stagne ?

La stagnation du PIB s’explique par la contribution négative du commerce extérieur, qui a valu 0,1 point de PIB. Elle découle aussi du nouveau recul des investisseurs au sein des sociétés, soit -0,8% comparé au premier trimestre. Seules la dépense publique et la consommation des ménages, +0,5% pour chacun, ont appuyé l’activité.

La plupart des moteurs de croissance économique en France sont en mode arrêt. Par conséquent, le produit intérieur brut français ou PIB stagne. Cette constatation émane de l’Insee ou Institut national de la statistique et des études économiques. D’ailleurs, cet institut ne fait que confirmer une nouvelle que le Parti socialiste a déjà évoqué avant la publication des chiffres. Une nouvelle reçue comme une douche froide pour ceux qui ont eu une once d’espoir.

Conséquences de la stagnation de l’économie

economie de france stagneDepuis fin juin, la France affiche un « acquis de croissance » de 0,3%. « Acquis de croissance » signifie que sans augmentation, la croissance pourrait ne pas atteindre la prévision initiale du gouvernement, soit 1% sachant que 0,3% est bien loin. L’Insee explique que le recul de 3,9% au premier trimestre a été corrigé par un bond de 3,5% des dépenses globales d’énergie, soutenant la consommation. Pour l’institut, c’est un retour à la situation normale après la saison froide. D’après toujours l’Insee, les Français réalisent des dépenses en « biens fabriqués » « étales » (immobiles), soit +0,1% au deuxième trimestre après une stagnation durant le premier trimestre.

Michel Sapin le ministre des finances a confié dans le journal Le Monde qu’il vaut mieux faire face à la réalité et assumer la panne d’activité que d’espérer ce qui ne sera pas. Pour lui, il revoit la prévision de croissance officielle à 0,5%, soit +0,1% contre 0,4%, en 2013..

Leave A Comment