Dubai et l'économie

Dubaï, la nouvelle capitale économique du monde musulman

Mis à part le fait d’être un centre touristique apprécié, Dubaï compte également devenir le nouveau centre économique islamique. Faisant partie des Emirats arabes unis, il vient de se doter d’un comité suprême afin de réaliser les différents plans économiques de redressement après la crise immobilière et économique de ces dernières années.

Le contenu du plan pour devenir le nouveau centre financier du monde arabe

Dubaï, la ville de toutes les surprises vient de se lancer un nouveau défi en devenant la nouvelle capitale économique islamique d’ici trois ans au plus tard. Le gouvernement vient de publier un plan économique particulièrement ambitieux afin de permettre d’atteindre cet objectif.

Il a également fait recours à la création d’un comité suprême pour promouvoir le développement économique islamique. L’administration de Dubaï prévoit d’utiliser l’exploitation du marché mondial des biens et services  en se conformant uniquement à la loi islamique, connue sous le nom de « charia ». D’après  certains économistes, cette part du marché est estimée à pas moins de 5900 milliards d’euros, pour des musulmans au nombre de 1,6 milliards.

Un plan économique touchant de nombreux secteurs

Burj al arabAfin de démontrer un réel intérêt économique, le plan prévu par le gouvernement de Dubaï est fondé sur l’augmentation annuelle de l’économie islamique dans le monde qui est de 10% à 15% à l’heure actuelle. Cette croissance est généralement basée sur l’exploitation de la finance islamique mais Dubaï compte élargir les horizons en développant l’alimentation halal, les assurances,  la culture, l’éducation ainsi que le tourisme correspondant aux préceptes islamiques.

Le plan prévoit également la mise en place de la plus grande plate-forme de la finance numérique et de l’e-commerce islamique sans oublier l’installation d’un centre de découverte des arts et de l’innovation islamique. Dans l’optique de réussir à atteindre l’ultime objectif, Dubaï est prévu, par ailleurs, pour être le principal centre d’établissements des normes de l’économie islamique. Ledit plan  entrevoit notamment 46 stratégies qui sont à mettre en place dans un délai de 36 mois..

Leave A Comment